CR AG du 14 mai 2019

Assemblée Générale des GJ – Maison du Citoyen – 14 mai 2019
1. Témoignage de 2 GJ de St-Brieuc
2 GJ de St-Brieuc nous présentent comment le mouvement s’y organise, les actions et les difficultés. Il y a environ 70 à 80 GJ à chaque AG.
Il y a des conflits dus à quelques GJ et à leurs intérêts personnels divergents.
Cette assemblée de GJ est souvent prise pour cibles par d’autres GJ (accusations d’être fascistes, d’avoir incendié leur propre QG…). Il y a de la rivalité.
Chaque jour de lutte apporte sa leçon, parfois rude.
Beaucoup de GJ du début, ne viennent plus.
Mais on ne lâche rien, la détermination est intacte. On garde courage.
St-Brieuc a mené beaucoup d’actions comme de récolter les emballages à la sortie des caisses de supermarchés pour porter un message sur l’écologie, ou l’ouverture de parking payants dans les centres villes pour aider les commerçants, ou encore dessiner des slogans à la craie devant les bâtiments des institutions publiques.
2. Retour de l’Assemblée des Assemblées bretonne de Guingamp le 9 mai
L’AG de la MdC a envoyé 4 représentants à l’AdA de Guingamp qui fait suite à l’AdA nationale de St- Nazaire début avril.
Voici leur restitution.
3. Les actions passées et à venir
Ce vendredi 17 mai cela fera 6 mois que le mouvement des GJ a débuté. Le groupe action et des GJ présents proposent les actions suivantes.
actions passées
Retour des lâchers de truites à Saulnières (22 avril et 5 mai)
Cette action proposée en AG, a été acceptée par celle-ci.
Ces 2 journées ont demandé beaucoup d’énergie à une dizaine de personnes, l’avancée de
fonds par 3 personnes et la prise en charge à 100% des affiches et des tracts par 2 personnes.
Toutes les factures reçues ont été approuvées collectivement par ce groupe.
Le solde définitif est un bénéfice décevant au regard de l’investissement (énergie, temps,
argent) et de ce que rapporte habituellement ce genre d’événements.

La fréquentation n’a pas été à la hauteur. En cause des rivalités d’autres groupes de GJ qui ont cherché à nuire à l’action, peut-être une certaine mauvaise image des GJ véhiculée par les médias car cet événement était identifié GJ et un manque de mobilisation des GJ de Rennes qui ne sont pas venus nombreux.
Le bénéfice constitue une réserve qui reste sous la gestion de ce groupe qui a organisé l’action. Elle est mobilisable jusqu’à épuisement sur présentation de factures pour la lutte, dans des modalités qui restent à définir.
Côté plaisir, ces 2 journées ont été des réussites. Tous les participants s’accordent à dire qu’ils ont adoré l’ambiance, le fait de se retrouver pour 2 belles journées de détente. A renouveler.
actions prévues
Vendredi 17
dans la journée : dressage d’un rdpt éphémère dont le but est de durer jour et nuit jusqu’au
dimanche.
un vote de l’AG décide que ce sera le rdpt de St-Jacques, La Gaieté.
dans la soirée : manifestations nocturne en centre-ville de Rennes
un vote de l’AG décide que cette action commencera à 20h Place Ste-Anne.
remarque : le collectif occupant l’immeuble Estrémadure pour héberger des migrants, le
groupe GL1410, organise un campement éphémère ce même vendredi place de la Mairie de 18h à 21h.
Samedi 18
manif à partir de 14h.
Dimanche 19
Distribution de tracts au “Banquet des récupérables”, un évènement de sensibilisation au
gaspillage alimentaire, dans une ambiance familiale et festive, organisé par Alternatiba Rennes qui se tiendra Place des Lices, Halles Martenot, 11h-17h.
https://www.facebook.com/Banquet.des.Recup
propositions d’actions
Caddies gratuits
On bloque les caisses des supermarchés pour permettre aux clients de passer sans payer.
QQ autres soulignent qu’il s’agit de vol, et que même s’agissant de très grandes entreprises néfastes à l’économie et à l’écologie, cela leur pose un problème.
D’autres font remarquer que des actions semblables ont déjà été menées par des étudiants notamment, et que cela s’est terminé par une descente de la BAC, par un bouclage du quartier et par des arrestations d’ados qui n’ont fait que profiter de l’action mais qui n’en étaient pas à l’otrigine. Dégâts collatéraux qui ont laissé de mauvais souvenirs.
Il est suggéré d’en faire une action interrégionale dont la prochaine aura lieu le 8 juin.

Tractage dans les grandes surfaces (GS)
Remplir des caddies dans les rayons des GS et les abandonner sur place.
Des GJ connaissant bien le fonctionnement de ces entreprises disent que cela donnera plus de travail au personnel chargé de la mise en rayon, en général à temps partiel et donc ne bénéficiant pas d’heures supplémentaires mais d’heures complémentaires payées seulement 10% de plus…
Parkings gratuits
Le retour d’expérience des briochins en la matière est positif. C’est facile à faire, y compris dans des parkings souterrains. Pour éviter les éventuelles et involontaires dégradations, les personnes chargées de gérer les barrières en arrivent à les ouvrir elles-mêmes quand elles sont appelées via la borne. Cette action est toujours bien perçue par les usagers. Elle permet aussi de soutenir les commerçants.
autre proposition
Le groupe “Agence Tout RIC” a reçu une proposition d’interview/débat de la part de M6 avec Gilles Helgen, tête de liste du Mouvement pour l’Initiative Citoyenne aux élections européennes, et 2 GJ. Cette liste n’est pas une liste GJ.
Le groupe ATR souhaite savoir si des GJ sont intéressés. L’AG n’a pas de porte-parole, ni de parole collective construite. 2 GJ se manifestent pour parler en leurs noms.
annonces de la MdC
débât sur l’avenir du mouvement : Après 6 mois de lutte, quelle suite donner au mouvement ?
23 mai à la MdC, probablement à 20h (plus de précisions sur fb).
autres annonces
Les GJ de St-Lo (50) appellent à bloquer la ville samedi 18 à partir de 9h30.
Un collectif organise une projection du film “Il suffira d’un gilet” de de Valério Maggi et Aurélien Blondeau. Jeudi 16 mai à 20h30 au dancing de La Touchette.